LES PETITS DEJEUNERS QUI BOOSTENT LA RENTREE !

Accueil Actualités Dossiers culinaires LES PETITS DEJEUNERS QUI BOOSTENT LA RENTREE !
LES PETITS DEJEUNERS QUI BOOSTENT LA RENTREE !

LES PETITS DEJEUNERS QUI BOOSTENT LA RENTREE !

Bien démarrer la journée, cela passe forcément par un petit déjeuner é-qui-li-bré ! Il ne peut donc s’improviser et nécessite une belle qualité et une bonne quantité d’aliments. En fonction de ces associations gustatives judicieuses, l’organisme puise son dynamisme pour éveiller notre cerveau, son énergie pour tenir de longues heures, et réguler l’appétit de toute la journée.

 

 

 

Vous l’aurez compris, le petit déjeuner est un rendez-vous à ne pas manquer le matin ! Sinon, la journée sera perturbée…

Un petit déjeuner bien composé 

Le contenu du petit déjeuner varie peu, contrairement aux autres repas de la journée. Son volume fluctue plus ou moins, selon notre appétit, le temps disponible, ou notre corpulence. Toutefois, un petit déjeuner agréable et équilibré s’articule autour de QUATRE composants ESSENTIELS : une boisson, un laitage, une céréale et un fruit.

Une BOISSON : pour s’hydrater après le jeûne de la nuit et mettre le tube digestif dans de bonnes conditions pour s’alimenter

Lesquelles ? eau, thé, café, rooibos, tisanes…

Sous quelle forme ? sans sucre ajouté

Une PROTEINE : pour le renouvellement des cellules (muscles entre autres), favoriser le rassasiement et apporter en plus du calcium au squelette s’il s’agit de produits laitiers (protéines et calcium favorisent une bonne croissance chez les enfants). Ce composant permet aussi de varier les petits déjeuners en version salée ou sucrée.

Lesquelles ? produits laitiers (yaourt, fromage…), jambon, œuf, poisson…

Sous quelle forme ? le poisson peut être gras, car il fournit de bonnes graisses (oméga 3), en revanche les laitages doivent être peu gras car ils contiennent des graisses saturées dont nous abusons trop souvent (yaourt nature, fromage blanc 20 %MG…)

 


Une CEREALE : pour fournir de l’énergie aux muscles et nourrir en parallèle le cerveau, grâce aux glucides (ou sucres) lents

Lesquelles ? pain complet bio, pain aux céréales/graines, muesli, flocons d’avoine (ou issus autres céréales : quinoa, sarrasin etc.) ou une farine de qualité pour des pancakes/cake (farine T80, T65 ou de petit épeautre)…

Sous quelle forme ? la plus complète et la plus riche en fibres, afin d’abaisser l’Index Glycémique (qui augmente la glycémie). Attention par exemple aux biscottes, pains suédois… leur IG est plus élevé, donc privilégier ceux qui contiennent le plus de fibres (au blé complet, graines, muesli…) et pas plus de 3 g/100 g de sucre.

Un FRUIT : pour ses vitamines et ses minéraux indispensables au bon fonctionnement de l’organisme et pour ses fibres (à condition d’être mangé et non bu sous forme de jus) à la fois rassasiantes et nécessaires pour réguler le transit intestinal.

Lesquels ? tous les fruits frais, en suivant la saisonnalité. Les fruits séchés peuvent être consommés, en quantité limitée et intégrés au sein d’une recette ou d’un repas : 2 abricots secs ou 2 pruneaux ou 1 petite poignée de raisins secs (ou cranberries, etc.).

Sous quelle forme ? fruits à croquer de préférence, pas trop mûrs (banane jaune plutôt que noire, car l’IG augmente).

D'autres accompagnements

Pour agrémenter ces composants essentiels, plusieurs ingrédients FACULTATIFS peuvent être ajoutés : beurre ou margarine (riche en oméga 3) ou purée d’oléagineux (amandes, noisettes) sur les tartines, ou fruits oléagineux (noix, amandes…) avec le laitage, produits sucrés en quantité limitée avec IG moyen (miel, sirop d’agave, poudre cacaotée…).

Ce premier repas essentiel donne de l’énergie pour bien démarrer la journée, il prévient les fringales de fin de matinée et lutte même contre l’irritabilité nerveuse !

Toutefois, selon les circonstances, le petit déjeuner peut varier afin de répondre aux besoins physiologiques du moment : être plus copieux pour une grande matinée en vue, ou au contraire plus léger lorsque l’appétit manque au réveil, être fractionné si le temps presse…

Quel que soit votre cas, soyez à l’écoute de votre corps, pour votre bien-être moral et physiologique.

Adaptez la composition et le volume selon votre appétit.

 

D’autres conseils, infos et recettes sur le site de Solveig DARRIGO DARTINET www.cuisine3S.fr