Gaspachos et smoothies qui donnent du jus

Accueil Actualités Dossiers culinaires Gaspachos et smoothies qui donnent du jus
Gaspachos et smoothies qui donnent du jus

Gaspachos et smoothies qui donnent du jus

Et si l’équilibre alimentaire passait aussi par les soupes glacées ? Avec les gaspachos et les smoothies, rien de plus simple : ils s’invitent à notre table pour dynamiser nos repas, et procurer un supplément de bienfaits nutritionnels ! Petite initiation pour concocter ces recettes en entrée ou en dessert selon les circonstances et les besoins de l’organisme…

 

 

 

Des recettes express
 
Avec l’arrivée des beaux jours, notre cuisine aspire à un minimum de préparatifs, pour un maximum de plaisir.
La plupart des recettes de gaspachos ou de smoothies ont justement cet avantage, car elles ne requièrent aucune cuisson, il suffit de mixer deux ou trois (pas plus !) ingrédients crus. Ajoutez un peu d’eau si besoin, du bouillon, du lait ou une boisson végétale (soja, amandes, riz…), ou du yaourt pour obtenir une texture plus ou moins liquide. Afin d’identifier les ingrédients réduits en purée, réservez des petits morceaux de chacun qui seront posés sur la soupe. Le côté croquant donne un peu de consistance à la préparation. Pour parfumer l’ensemble, incorporez une herbe aromatique et/ou une épice dans votre recette : piment d’Espelette, coriandre pour un gaspacho, cannelle, vanille ou menthe fraîche pour un smoothie par exemple.
 
Ensuite, réservez au frais jusqu’au moment de servir. Pour réaliser une recette plus festive, enrichissez votre soupe d’ingrédients savoureux : miettes de crabes, cubes de chèvre frais, jambon cru en fines lanières…pour les entrées, et de sorbet ou crème glacée côté dessert. Effet assuré !
 
 
Quels atouts nutritionnels ? 
 
Les gaspachos permettent d’alterner avec les simples crudités et les smoothies remplacent des fruits à la croque. De plus, leurs ingrédients mixés les rendent plus digestes et moins irritants à la longue pour les intestins. Autre tout de ces soupes, elles hydratent l’organisme et favorisent le rassasiement grâce à leur texture plus onctueuse qu’une simple boisson ou du jus de fruits. Leur Indice Glycémique est d’ailleurs plus bas ! Attention toutefois pour les soupes de fruits à ne pas réaliser de sirop, trop riche en sucres rapides. Les fruits et/ou légumes apportent de nombreux sels minéraux et vitamines aux recettes salées ou sucrées, surtout qu’ils sont crus. Quant à la petite touche gustative, elle offre un supplément de calcium (lait, yaourt, fromage), ou de protéines (crabe, jambon…). 
 
Quand et comment les consommer ?
 
Dès le matin, le smoothie « starter » peut quasiment se substituer à un petit-déjeuner complet pour les consommateurs pressés. 
 
Avant ou après la pratique d’une activité physique, prenez un smoothie « énergisant ». Le(s) légume(s) (re)chargeront les muscles en potassium et éviteront les crampes, tandis que les fruits compensent les pertes en glucides. Pensez aussi aux miel, sirop d’agave pour leurs sucres naturels de qualité (fructose) et aux germes de blé (paillettes) en guise de complément nutritif (vitamines, sels minéraux).
En apéritif ou en entrée, optez pour une recette salée-sucrée ou que salée améliorée Il calme agréablement l’appétit et évite l’absorption incontrôlée de biscuits salés !
Quel que soit l’âge, le smoothie « dessert » (fruit + laitage) réconcilie mamans attentionnées et gourmands : il suffit de décliner la préparation à toutes les envies…
 
Que ce soit leur version sucrée, salée ou un mixte des deux, ces soupes glacées légères en calories ne pèsent pas sur l’estomac. De quoi égayer nos menus !